TMC des Demoiselles de Saint-Flour :

10 novembre 2017 - 15:31

TMC des Demoiselles de Saint-Flour :
De 15/2 à 30/6, un beau tableau de 16 joueuses

En réunissant un plateau de 16 joueuses de 11 à 16 ans, classées de 15/2 à 3/6 pour sa première édition automnale, les organisateurs sanflorains avaient de quoi être pleinement satisfaits, d'autant plus que la liste d’attente bien fournie était là pour suppléer à toute éventuelle défaillance d'une actrice du tableau principal.
Le premier tour ne donnait lieu à aucune surprise notoire avec les victoires des 4 têtes de séries, les 3/6 : Louise Kawala de la ligue des Flandres, Sarah Rakomonga Rajaonah du TCM Juvignac et l'issoirienne Inès Auzat, habituée des courts sanflorains
et la toute jeune(10,5 ans) 4/6 du Biarritz Olympique, Shanice Roignot.
Suivaient les 5/6, Amel Tebboune du Stade Toulousain et Claudia Orsini du Clermpnt Université Club rejointes par les 2 15 : l'auvergnate de Commentry, Fanny Odon, 11 ans seulement et la joueuse du St-Orens TC, Beverley Nyangon.

Belles performances dès le samedi après-midi dans le tableau principal pour la licenciée du Stade Toulousain, Amel Tebboune, 4/6 face à l'héraultaise, Sarah Rakotomanga Rajaonah, 3/6.
Mais aussi, dans un tableau annexe, pour la girondine Lara Meyre, 15/1 qui se défaisait de la sociétaire du Stade Toulousain, Lena Mazingue, 15 et la mendoise, Alizée Martin, 15/2 qui venait à bout d'une autre joueuse du Stade Toulousain, Maïlys Faur, 15.

Les débats étaient bien lancés.

Dimanche, on retrouvait une des plus jeunes participantes du tournoi,11 ans en 2018, Beverley Nyangon, membre du Programme Avenir National, qui, faisant fi du froid vif matinal, soumettait, sans aucune pitié, la cuciste, Claudia Orsini, 5/6, d'un cinglant, 6/2, 6/1.
Elle accédait ainsi à la finale pour les 5è et 6è places de l'après-midi qu'elle remportait lors d'un duel acharné et ô combien disputé, 7/6, 6/4 face à Sarah Rakotomanga Rajaonh, 3/6 du TCM Juvignac.
Autre partie fort disputée qui donnait lieu à une belle empoignade, la finale pour les 9è et 10è places, entre les 2 15, l'altiligérienne du Puy, la souriante Léa Malartre et la joueuse de foot du Capdenac TC, Jessie Hortelano et qui devait se solder par la victoire de cette dernière sur le score de 6/7, 6/4, 6/3.
Sans oublier la belle prestation livrée par l'auvergnate du Sporting Vichy-Bellerive, Pauline Grail, 15/1, 12 ans, face à Lena Mazingue, 15 du Stade Toulousain qui lui permettait de parvenir à la finale des 13è et 14è places et de réaliser ainsi une performance pleine de promesses.
Les finales pour les différentes places étaient émaillées de quelques forfaits dus essentiellement à des blessures provoquées par la fatigue des jeunes organismes ployant sous l'accumulation des matchs du week-end( 4 parties ).
Cependant, le classement suivant était établi avec, en apothéose dans le tableau principal, une finale logique entre la nordiste, Louise Kawala, 3/6 et la régionale de l'étape, Inès Auzat, 3/6 également.
Cette dernière devant céder sous les coups de boutoir incessants de son adversaire : 6/4, 6/3.
Magnifique week-end avec du beau jeu , un bel esprit et de jeunes joueuses en devenir : on en redemande.

Commentaires

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Président
  • 1 Joueur
  • 1 Supporter
+